hortus

« hortus » signifie jardin potager en latin. Cette marque proposerait donc tout ce qui est nécessaire pour avoir des légumes, des aromates et des plantes à infuser maisons. Les magasins auraient une première pièce avec un showroom de plantes sous une grande verrière. Les clients pourraient demander à goûter les plantes mûres. On y trouverait également de quoi obtenir le même résultat, c’est-à-dire des potagers, un large choix de graines, de substrats, ainsi que des accessoires de jardinage. La deuxième pièce serait un café où l’on se sentirait comme chez soi grâce à du mobilier confortable, des matériaux chaleureux comme le bois et entre autres une platine vinyle en libre accès. Cette pièce permettrait à la communauté de la marque de se retrouver. Elle serait animée par des ateliers et des conférences. Un site internet permettrait de relayer des informations sur le jardinage et l’écologie. Les adeptes de ces sujets pourraient échanger dessus via un forum. Une application serait également développée. Elle assurerait un suivi personnalisé des potagers qui lui seraient connectés et des échanges avec des experts si besoin.

Pour montrer cette marque, nous en avons fait un livre. Ce travail a été réalisé en trinôme avec Faustine de Longueil et Julius Brejon. Nous nous sommes inspirés des livres de botanique anciens pour construire notre identité, d’où l’utilisation de la gravure. Pour l’ancrer dans le présent nous avons choisi la technique de la surimpression en couleurs fluorescentes que nous avons pu faire ressortir sur la couverture grâce à de la sérigraphie. Nous avons choisi le vert fluo pour représenter les jeunes pousses et le bleu électrique pour faire écho à la couleur de l’eau et à l’aquaponie, technique utilisée dans les potagers proposés. La typographie du logo comporte des pleins et des déliés marqués pour faire référence à celle utilisée dans les livres de botaniques anciens. Néanmoins elle est sans empattement pour la rendre plus contemporaine.

     



Les commentaires sont fermés.